Rédaction | Gavroche | 19/09/2020
Politique / Actu  

THAÏLANDE - POLITIQUE: La BBC raconte le parcours de Panusaya, l'égérie du 19 septembre

"La peur était tapie en moi, une peur profonde des conséquences" raconte Panusaya Sithijirawattanakul dans l'article que lui consacre le site d'information en ligne de la BBC. Pourquoi elle ? Parce que ce samedi 19 septembre, cette étudiante sera en première ligne lors de la nouvelle journée d'action de la jeunesse pro-démocratie à Bangkok. Panusaya, ou le visage d'une rébellion difficile à faire taire.

Nous reproduisons ici des extraits d'un article de la BBC que vous pouvez retrouver ici en version originale (anglais).

En août,  Panusaya Sithijirawattanakul , 21 ans est montée nerveusement sur une scène en Thaïlande et a lancé un défi ouvert à la monarchie.

Sous les acclamations de milliers d'étudiants de l'une des meilleures universités thaïlandaises, elle a lu un manifeste en dix points désormais célèbre, appelant à la réforme de la monarchie.

C'était un geste choquant. On apprend aux Thaïlandais, dès leur naissance, à vénérer et à aimer la monarchie, mais aussi à craindre les conséquences d'en parler.

La vie ne sera plus jamais la même
La Thaïlande est l'un des rares pays à disposer d'une loi sur le délit de lèse majesté. Toute personne critiquant le roi, la reine, l'héritier-apparent ou le régent peut être emprisonnée jusqu'à 15 ans.

Mais ces derniers mois, des manifestations pro-démocratiques ont balayé le pays, et des étudiants comme Panusaya sont au cœur de ce mouvement.

"Je savais que ma vie ne serait plus jamais la même", a-t-elle déclaré  à BBC News Thai.

La Thaïlande a été secouée par des mois de protestations pro-démocratiques, et le salut à trois doigts est devenu un symbole du mouvement.

Panusaya avait vu le manifeste quelques heures avant qu'elle ne le lise lors d'une rare grande manifestation dans la capitale, Bangkok. Il appelait à une monarchie responsable, une demande choquante pour la plupart des Thaïlandais.

"J'ai tenu la main de mes camarades de classe, en leur demandant à haute voix si nous faisions ce qu'il fallait ici", dit Panusaya.

Les avertissements d'Apirat

Dans les jours qui ont suivi le rassemblement, les pages Facebook des principaux militants royalistes ont été remplies d'attaques contre Panusaya, certains l'accusant d'être manipulée par des politiciens républicains, ce qu'elle a nié.

Apirat Kongsompong, un général puissant dans un pays encore essentiellement contrôlé par l'armée, a déclaré que les manifestants étaient affligés par le "chung chart" - un terme thaïlandais signifiant "haine de la nation" - et a ajouté que c'était "encore pire que la pandémie qui fait rage".

"Haïr son propre pays est une maladie qui n'est pas guérissable", a-t-il déclaré.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

Remerciements à Michel Prévot.

A Lire Aussi
THAÏLANDE - POLITIQUE: Prayut Chan-Ocha, le général qui a le dos au mur
THAÏLANDE - POLITIQUE: Ce que le mouvement de protestation de la jeunesse peut vraiment espérer
THAÏLANDE - POLITIQUE: La justice annule la décision de fermer plusieurs médias d'opposition
THAÏLANDE - POLITIQUE: Mercredi 21 octobre, nouvelle date de mobilisation pro-démocratie
THAÏLANDE - POLITIQUE: Chuan Leekpai aux avants postes pour trouver une issue à la crise
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(3)
aadolu 2020-09-22 01:47:48
merci Philippe
Merci Philippe de contre balancer le message d'Alan que je lui conseille de faire en France… J'aime la Thaïlande, son peuple, ce que dit Philippe est très censé sans imposer notre "bien pesant" occidental pour cela.
alan 2020-09-19 04:10:33
what ?
Philippe : Aimer la Thilande c'est l'accepter comme elle est et ne pas mettre en danger son peuple par des idées venues d'ailleurs et qui ne sont pas adaptables ici pour l'instant. Un farang ne peut que constater et aimer ou pas aimer un pays comme il est et non pas comme il voudrait qu'il soit. Je préfère écouter des thais de différentes éducations et différents milieux que l'avis d'un farang visiblement pas au courant de ce qui se passe ici. Laisser évoluer, est-ce si dur ? Ecouter les natifs, est-ce si dur ? (Même si vous en trouverez toujours une minorité pour aller dans le sens que vous voulez). Regardez, ouvrez vos yeux et vos oreilles, la situation n'est pas dramatique. La jeunesse sera toujours idéaliste, confrontée à la réalité. Si elle essuie de balles, vous ne serez pas dans le lot ... . Des parents thais s'en inquiètent pas vous.
Philippe 2020-09-18 20:32:03
Aimer la Thaïlande...
Aimer la Thaïlande, c'est respecter la liberté d'expression de son peuple... Aimer la Thaïlande, c'est accepter que les jeunes générations siamoises pensent et veulent construire leur avenir commun... Aimer la Thaïlande, c'est ne pas se soumettre à l'ordre défini et imposé par les patronages pour que se reproduise la reproduction sociétale féodale... Aimer la Thaïlande, c'est permettre à toutes les composantes de la population de voir sa culture respectée, de l'Isaan au Sud mususulman Aimer la Thaïlande, c'est ne pas voir une minorité en uniformes décréter ce qu'est le bien-pensant de la Thaïness... Aimer la Thaïlande, c'est reconnaître ses créateurs artistiques, quels qu'ils soient, de Headhache Stencil à Rap against dictatorship, qui font avancer le débat... Aimer la Thaïlande, c'est reconnaître la singularité de sa culture traditionnelle, des danses au théâtre, sans que celle-ci ne soit instrumentalisée par un groupe d'opinion au profit d'un nationalisme offensif... Aimer la Thaïlande, c'est respecter le peuple thaï dans toutes ses composantes sans qu'une élite ne dicte son modus operandi... Ceux qui inventent les "Nation Haters" ont des privilèges à conserver et se moquent d'une construction nationale garante de l'intérêt général...
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 19/10



Coronavirus
PHILIPPINES - FINANCE: Pour cause de Covid-19, la diaspora envoie de moins en moins d'argent - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 19 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Depuis le 16 octobre, Singapore Airlines dessert à nouveau Bangkok - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Nouvelles procédures d'entrée à Vientiane - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Vous voulez rejoindre Bangkok ? Passez par Londres... - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Tout ce qu'il faut savoir sur la «seconde vague» birmane de Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - GÉOPOLITIQUE: A l'épreuve du Covid-19, l'ASEAN cherche toujours sa voie - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Pourquoi le premier groupe de «touristes spéciaux» n'est pas arrivé à Phuket - Gavroche
THAÏLANDE - SOCIÉTÉ: Contre la récession et la Covid, le remède des jours fériés supplémentaires - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: La quarantaine vietnamienne est désormais assouplie - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 12 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le visa «spécial touriste» est en panne avant d'avoir été lancé - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Des centaines d'étrangers sans visas coincés au pays du million d'éléphants - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Ils reviennent jeudi 8 octobre......les premiers touristes post Covid ! - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: Jokowi, le président qui défend son bilan Covid - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Une épidémie non maitrisée, des volontaires débordés - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Les vols charters vers Vientiane de nouveau autorisés - Gavroche
ASIE - FRANCE: Kenzo Takada, le créateur qui a imposé l'Asie dans les défilés de mode parisiens - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 5 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les rumeurs sur le retour de Thaksin suspendues par sa contamination au Covid-19 - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Prayut Chan-Ocha, le général qui a le dos au mur - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Ce que le mouvement de protestation de la jeunesse peut vraiment espérer - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: La justice annule la décision de fermer plusieurs médias d'opposition - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Mercredi 21 octobre, nouvelle date de mobilisation pro-démocratie - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Chuan Leekpai aux avants postes pour trouver une issue à la crise - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: La censure thaïlandaise anti-manifestants s'installe sur Internet - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: 39 visiteurs chinois à Bangkok inaugurent les nouveaux visas touristiques - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Depuis le 16 octobre, Singapore Airlines dessert à nouveau Bangkok - Gavroche
THAÏLANDE - FESTIVAL : Festival végétarien de Phuket du 16 au 25 octobre. - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Pourquoi le premier groupe de «touristes spéciaux» n'est pas arrivé à Phuket - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Le nouveau visa touristique thaïlandais ne se conjugue pas (encore) en français - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
09/10/2020
Lieu: Phnom Penh
 
 
09/10/2020
Lieu: Bangkok et alentours
 
 
08/10/2020
Lieu: Chiang Mai
 
 
06/10/2020
Lieu: A domicile
 
 
24/09/2020
Lieu: à domicile
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - POLITIQUE: Aung San Suu Kyi empéchée de faire campagne par la Covid 19
BIRMANIE - DÉFENSE: Un sous-marin birman navigue désormais dans l'océan indien
BIRMANIE - POLITIQUE: Voter malgré le virus, l'équation Birmane....comme en France en mars
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Tout ce qu'il faut savoir sur la «seconde vague» birmane de Covid-19
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Une épidémie non maitrisée, des volontaires débordés
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - FRANCE : Le groupe Vinci achève les travaux de la piste d'atterrissage à Sihanoukville
CAMBODGE - COMMERCE: Modalités de l'accord de libre échange avec la Chine
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Le libre-échange avec la Chine, atout ou piège pour le royaume ?
CAMBODGE - INONDATIONS: Plus de 100 000 cambodgiens déplacés par les eaux
CAMBODGE - GÉOPOLITIQUE: Entre Hun Sen, son protecteur chinois et Washington, le torchon brûle
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14