Rédaction | Gavroche | 23/11/2020
Opinion / Actu  

CAMBODGE - OPINION: «Au Cambodge, la démocratie assassinée» par Sam Rainsy

Hun Sen
Hun Sen

Avis à nos lecteurs qui s'intéressent à la politique cambodgienne: Gavroche est une plate forme de débats ouverte à toutes les contributions. Nous publions régulièrement, comme nous le faisons encore ici, des tribunes de Sam Rainsy, leader de l'opposition cambodgienne en exil, par ailleurs scrutateur très précis de la pandémie de Covid-19. Cela n'exclut en rien la publication d'autres points de vue. Comme pour la Thaïlande et les autres pays de la région, Gavroche existe par un seul mot: le débat !

Une tribune de Sam Rainsy, leader de l'opposition cambodgienne en exil

Il y a seulement trois ans, jusqu’en novembre 2017, le Cambodge était encore une démocratie boiteuse mais vivante. Certes il y avait déjà un état policier, un tribunal aux ordres et un système électoral biaisé, mais une forte opposition venait de se constituer au niveau national et local sous la bannière d’un nouveau parti qui représentait pour la première fois l’opposition démocratique unie: le Parti du Salut National (PSN) qui était le seul parti d’opposition représenté à l’Assemblée nationale avec 55 sièges sur 123 (44%) .

Comment Hun Sen a pris peur

Devant les succès remarquables et inattendus du PSN aux élections législatives et communales de juillet 2013 et juin 2017 respectivement, le Premier ministre Hun Sen, aux commandes depuis 1985, a pris peur. Jamais l’opposition démocratique n’avait atteint de scores pareils: 44 % des voix aussi bien au niveau national que local, et cela malgré les menaces et l’intimidation, les achats de votes et une fraude électorale massive.

Une dissolution synonyme de meurtre politique

Sachant qu’il ne pourrait jamais résister à une telle poussée de l’opposition portée par le vent historique du changement, Hun Sen décida tout simplement de dissoudre le PSN. A partir de ce moment-là, on peut considérer la démocratie au Cambodge comme morte, car il ne peut y avoir de démocratie sans opposition, sans un système de pouvoirs et contre-pouvoirs. Sans concurrent sérieux, donc sans surprise, le parti au pouvoir présidé par Hun Sen, le Parti du Peuple Cambodgien (PPC) remporta 100% des sièges aux dernières élections législatives de juillet 2018. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

La vraie et seule raison pour laquelle Hun Sen a fait dissoudre le PSN en 2017 était la peur. Peur de la force populaire qui ne veut plus de son régime autoritaire et corrompu et qui réclame un changement démocratique. Cette force populaire menée par le PSN est d'une ampleur sans précédent et d'une ferveur inégalée dans l'histoire moderne du Cambodge comme le montrent ces photos impressionnantes de centaines de milliers de protestataires dans les rues de Phnom Penh en 2013 et 2014. 

Kem Sokha, bouc émissaire

Hun Sen avait d'abord cherché à dissoudre le PSN par voie législative au début de 2017. En février, des lois taillées sur mesure visant spécifiquement le PSN et son président Sam Rainsy et votées à la vitesse de l'éclair par une Assemblée-croupion avaient contraint Sam Rainsy à démissionner de la présidence du PSN pour éviter précisément une dissolution du parti. Hun Sen changea alors de stratégie pour réaliser à tout prix son objectif de dissoudre le PSN: il décida d'utiliser la voie judiciaire. Le nouveau président du PSN, Kem Sokha, a été subitement accusé de "trahison" par un tribunal aux ordres. Kem Sokha fut brutalement arrêté dans la nuit du 3 septembre. C'est sur la base de cette accusation personnelle à l'encontre de Kem Sokha que la "Cour suprême" ordonna le 16 novembre la dissolution du PSN.

La dissolution du PSN donna le signal à Hun Sen pour confisquer tous les postes électifs obtenus par l’opposition lors des élections législatives de 2013 (55 députés) et des élections communales de 2017 (5007 conseillers communaux dont 489 maires) afin de les redistribuer à d’autres partis. Les postes de députés ont été redistribués à des petits partis alliés au PPC qui n’avaient obtenu aucun siège et le PPC s’est attribué à lui-même tous les postes de conseillers communaux appartenant au PSN. C’est la négation même du suffrage universel.

Pour empêcher toute velléité pour le PSN officiellement banni de se reconstituer sous un autre nom, plus de cent de ses dirigeants les plus en vue sont bannis de la politique à titre personnel pour une durée de cinq ans reconductible.

Aux yeux de Hun Sen la dissolution arbitraire du PSN peut paraître une solution facile et rapide pour se débarrasser administrativement et électoralement de la seule opposition politique qui lui fasse peur. Mais c'est une solution trompeuse, à courte vue et dangereuse car porteuse de troubles à moyen terme parce qu’on n'efface pas d'un trait de plume la force et la volonté populaires.

Sam Rainsy

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
ASIE - GÉOPOLITIQUE: Entre la Chine et l'Inde, la décennie explosive
THAÏLANDE - DESSIN DE LA SEMAINE: Un joli char d'assaut pour 2021
ASIE - VŒUX: 2021, l'année de la «coprospérité» Asiatique ?
THAÏLANDE - CHRONIQUE : « Phuket, le grand sommeil »
GAVROCHE HEBDO - ÉDITORIAL: En Thaïlande, une panique sanitaire démesurée
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 11/1



Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - FRANCE: A nouveau, le regard d'Arte sur la crise politique Thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: #FreeYouthThailand, offensive de la jeunesse contre des symboles contestés - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: L'ONU s'interroge sur le délit de «lèse majesté» - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Voici les visages des accusés de Lèse majesté - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'ONU prise dans le piège des protestations - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 23 militants accusés du crime de lèse majesté - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - FRANCE: A nouveau, le regard d'Arte sur la crise politique Thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - RÉTROSPECTIVE: Une année 2020 en images avec Thai PBS - Gavroche
THAÏLANDE - VŒUX: Que va dire Sa Majesté Rama X pour le nouvel an ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Au club des correspondants étrangers, la jeunesse thaïlandaise lève les trois doigts - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: #FreeYouthThailand, offensive de la jeunesse contre des symboles contestés - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: L'ONU s'interroge sur le délit de «lèse majesté» - Gavroche
Coronavirus
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 15 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les hôtels exigent davantage d'aide - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Qui sont les individus contaminés par la Covid-19 ? - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Un universitaire dénonce la «mafia» du Covid - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: L'heure des vaccins a sonné dans le royaume - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 10 janvier - Gavroche
ASIE - CORONAVIRUS: Le passeport immunitaire peut triompher de la pandémie - Rédaction
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Nouvelles restrictions sanitaires dans les provinces «contaminées» - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Province par province, l'état du verrouillage sanitaire thaïlandais - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
PHILIPPINES - TOURISME : Un pays aux mille paysages - Gavroche
CAMBODGE - TOURISME: Kampot, sanctuaire cambodgien bientôt défiguré - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Plus question de faire peur aux étrangers avec la Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : une halte à Prachuap Khiri Khan - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME - Koh Kret, une bouffée d’air ! - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Subventions et corruption dans le royaume, épisode 2 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Un retour touristique à la «normale» ? Pas avant mars 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : France Télévision, pour cette fin 2020, vote pour l'île de Koh Lipe - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Visiter le royaume sans visa pour un court séjour est de nouveau possible - Rapide Visa
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - LIVRE: Rohingyas, de la fable à la réalité
BIRMANIE - ÉCONOMIE: Tableau de bord économique birman au début décembre 2020
BIRMANIE - HISTOIRE: L'université de Rangoon a 100 ans, et célèbre le symbole du paon
BIRMANIE - HISTOIRE: Il y a dix-huit ans, la mort du Maréchal Ne Win
BIRMANIE - POLITIQUE: Le parti de l'armée refuse de reconnaitre les résultats des législatives
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - EUROPE: L'aide au développement, malgré les sanctions
CAMBODGE - LIVRE : « Mémoire d'une guerre oubliée », le testament jamais publié de l'ancien chef d'état-major de Lon Nol !
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Le pétrole du golfe de Siam, futur eldorado cambodgien
CAMBODGE - TOURISME: La quarantaine cambodgienne, elle aussi impossible à éviter
CAMBODGE - AGRICULTURE: Nouveau projet de loi pour encadrer le secteur agro-alimentaire
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14