Francois Guilbert | Gavroche | 20/01/2021
Livres / Actu  

BIRMANIE - LIVRE: «Mogok», le roman qui raconte les entrailles birmanes et...parisiennes

Un roman noir a la facture classique, tel est le premier roman publié par le consultant Arnaud Salaün. Le récit ?  Un tueur à gages d’origine serbe, recruté via le darknet, a reçu pour mission de liquider un industriel privé de l’armement, pas n’importe le lequel : un fabricant de drones armés, bien évidemment peu regardant sur les destinataires finaux, publics ou privés, de ses bijoux technologiques. Un récit violent mais évoquant, avec lenteur, l’ensauvagement des rapports sociaux voire celui du monde des entreprises, sans pour autant tomber dans l’analyse géopolitique.

Dans cette histoire sombre sans enquêteur policier, le sujet principal traîne sans surprise son mal-être de bar en bar, voire de fille en fille. Mais d’une rencontre totalement fortuite naît une histoire, souvent intimiste et centrée sur un nombre limité de protagonistes.

L’anti-héros pour ne pas dire le criminel est happé par le monde underground parisien, celui du sur-moi de ses plasticiens, de la musique techno, des fêtards et des consommateurs de stupéfiants. Un univers dépeint avec réalisme et beaucoup de maîtrise. Il est vrai que le narrateur a eu un passé dans divers médias culturels.

Tous les lieux d’errements évoqués ne sont pas imaginaires. Loin de là même ! C’est vrai pour les espaces de libation, comme celui consacré au bar Dirty Dick (rue Nicolas Frochot dans le IXème arrondissement) et ses cocktails Tiki, ou encore certaines descriptions de la géographie et de l’histoire de la capitale, à l’image du parcours passant par la passerelle Debilly sur la Seine (Paris XVIème arrondissement) ou un diplomate est-allemand, travaillant pour les services secret communistes, fut retrouvé à ses pieds baignant dans son sang un jour de 1989.

Les deux tiers du récit à Paris

Au fil des chapitres, le choix du titre intriguera le lecteur, aussi bien celui qui connaît le nord-est de la Birmanie, que celui qui n’en a jamais entendu parler. Les deux-tiers du récit se déroulent en effet à Paris et dans sa proche banlieue nord. C’est seulement à la fin du roman que les principaux personnages se retrouvent en Asie du Sud-Est. Après un très court passage par Bangkok ou l’île de Koh Tao dans le golfe de Thaïlande, le récit s’achève en Birmanie.

Contrairement à ce que pouvait laisser présager le titre du roman, Mogok n’est qu’une des étapes du parcours birman de la chasse à l’homme. La vallée des rubis, si chère à Joseph Kessel, est dans les faits un lieu de passage éclair, sans même un lien avec les pierres précieuses, à commencer par les rubis qui ont fait sa renommée littéraire. Le marketing rural et la promotion du dentifrice ont ici, ô surprise, plus d’importance que le commerce des gemmes ! En trois chapitres, on passe donc de la région du Sagaing à celle du nord de l’Etat Kachin.

Contreforts himalayens

On pousse même jusqu’aux contreforts himalayens de Putao mais en traversant pas moins au pas de course : Mandalay, Shwebo ou encore Myitkyna. De courtes incursions, trop furtives pour parler des autochtones en détails (ex. Lisu, Shan,…), de leurs vies, de leurs histoires mais sans toutefois trop de clichés sur la société birmane et les groupes ethniques. La connaissance affichée des royaumes birmans est parfois pour le moins approximative mais ce n’est pas non plus ce que l’on attend en premier de l’exposé d’une traque meurtrière.

A contrario, Les savoir-faire militaires (ex. camouflage, rôle du producteur musical Pierre Spray, stalking,…) sont mentionnés avec précision. Un souci du détail et de la précision des données que l’on retrouve dans les descriptions de la variété des stups (cf. Captagon, cocaïne, ecstasy, GBL, kétamine, LSD, MDMA, méphédrone, poppers, speed, 3-MMC..) et de leurs effets cliniques, en particulier immédiats. Il est tout aussi chirurgical sur les ambiances musicales. Si un scénariste veut s’atteler à une adaptation télévisée, sa bande son est toute trouvée. Au fil des avancées du manuscrit, titres de chansons et interprètes lui sont donnés (cf. Eduard Artemiev, Drake, Nicki Minaj, Jackie Mittoo, Rihanna, The Black Madonna, Kanye West, Johnny Thunders…).

En attendant une telle diffusion ou une suite à ce premier essai réussi, peut-être plus « birmanisé » encore, les petits curieux pourront consulter les musiques évoquées sur Spotify. Je leur recommande de jeter également un œil aux travaux photographiques talentueux de l’iranien Abbas Kiarostami et du malien Malick Sidribe qui ont attiré, comme on peut le lire, toute l’attention du narrateur. Un texte fluide, bien écrit notamment dans l’évocation des émotions de ses quelques personnages structurant.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

Francois Guilbert

Arnaud Salaün : Mogok, Seuil, 2020, 248 p, 18 €

A Lire Aussi
CAMBODGE - LIVRE: dans Phnom Penh en 1975, un coopérant découvre les Khmers Rouges
GÉOPOLITIQUE - LIVRE: Les mémoires de Barack Obama, une terre promise et des idées
BIRMANIE - SOCIÉTÉ: Comprendre la Birmanie, essentiel à l'heure du coup d’État
BIRMANIE - LIVRES: Beth Ellis, l'anglaise qui raconte la Birmanie de 1898
GAVROCHE - ROMAN: Après «La voie du farang», place à «L'impératrice rouge»
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 22/02



Évènements Birmanie
SINGAPOUR - DIPLOMATIE: Une voix forte contre le coup d’État birman, mais jusqu'où ?
BIRMANIE - POLITIQUE: Dans une nuit sans internet, Rangoun s'installe dans la peur
BIRMANIE - POLITIQUE: Qui est Aung San Suu Kyi, redevenue prisonnière de la «Tatmadaw» ?
BIRMANIE - DIPLOMATIE: L'ambassadeur de Chine nie la présence de «techniciens» chinois auprès de l'armée birmane
BIRMANIE - POLITIQUE: La rebellion anti-coup d'Etat a son martyr, Mya Thwate Thwate Khaing
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouvelle accusation de lèse majesté contre une députée d'opposition - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouveau rapport sur le harcèlement des militantes pro-démocratie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Astra Zeneca au risque de la polémique «royale» - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Pourquoi l'opposant Thanathorn est accusé de lèse-majesté ? - Gavroche
THAÏLANDE - MONARCHIE: Le Roi Rama X dans une prison, le crime de lèse-majesté aux avants postes: des médias étrangers stupéfaits - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Suthep, la prison et les règlements de compte - Gavroche
THAÏLANDE - DÉFENSE: En surnombre, les généraux Thaïlandais priés de quitter l'uniforme - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Case prison pour Suthep, le tombeur de Yinluck Shinawatra - Gavroche
BIRMANIE - POLITIQUE: Qui est Aung San Suu Kyi, redevenue prisonnière de la «Tatmadaw» ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Prayuth Chan Ocha, plus fort que la motion de censure - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouvelle accusation de lèse majesté contre une députée d'opposition - Gavroche
Coronavirus
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Nouveau foyer infectieux détecté à Phnom Penh dans un «centre de divertissement» - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 20 février - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Réouverture prévue lundi de 54 provinces au lieu de 35 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 13 février - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les bars de Pattaya réclament plus de tolérance nocturne - Gavroche
BANGKOK - CORONAVIRUS: le 12 février, le nouvel an chinois est férié mais pas célébré - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Passeports vaccinaux vs quarantaine obligatoire, la bataille continue - Gavroche
THAÏLANDE - SOCIAL: 4000 bahts d'aide pour 9,3 millions de salariés - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Hun Sen dit oui au vaccin chinois...mais pas pour lui - Gavroche
BIRMANIE - EUROPE: En Suisse et en France, la résistance Birmane manifeste - Gavroche
Tourisme
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille, Eric nous fait découvrir les abords de «la rose du nord» - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les crypto-monnaies, futur moyen de paiement touristique - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Après la Covid 19, ne plus croire aux commentaires en ligne ? - Gavroche
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille avec Eric...au Wat Pha Lat - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Se rendre en Thaïlande sans «motif impérieux» ? Oui, c'est possible - Rapide Visa
PHILIPPINES - TOURISME: Pampanga, royaume de la mangrove dans l'archipel - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Passeports vaccinaux vs quarantaine obligatoire, la bataille continue - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Centara s'affirme comme un leader régional de l'hôtellerie - Gavroche
CHIANG MAI - EXCURSION: Les vadrouilles d'Eric dans le nord de la Thaïlande - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Autour de Chiang, mai, une vadrouille au lac de Mon Jodd - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - POLITIQUE: Hun Sen, un homme fort toujours confronté à la soif de changement
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Attirer les investisseurs étrangers devient de plus en plus compliqué
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Des racines cambodgiennes pour la Covid-19
CAMBODGE - TOURISME: 1,3 million de touristes étrangers dans le royaume en 2020
CAMBODGE - SOCIÉTÉ: Le ramassage et le recyclage des déchets, nouveau terrain écologiste
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14