Didier Mansuy | Rédaction | 16/01/2021
Histoire / Actu  

INDOCHINE - PRÉHISTOIRE: Les fabuleuses découvertes d'Henri Mansuy au Tonkin et en Annam

collection privee
collection privee

Nous poursuivons la publication de nos articles historiques sur les travaux et les découvertes du préhistorien français Henri Mansuy (1857-1937). Ce volet aborde ses recherches sur les stations préhistoriques de Kéo-Phay (suite), de Khac-Kiem (suite), de Lai-Ta et de Bang-Mac, dans le massif calcaire du Bac-son (Tonkin). Nous publions aussi une note de Mansuy sur deux instruments en pierre polie provenant de l’île de Trê (Annam) 1925[1].

Dans le massif calcaire de Bac-son, dans les grottes situées près des villages de Lai-Ta et de Bang-Mac, sur la route de Dong-Mo (station du chemin de fer de Hanoï à Na-Cham, kilomètre 113), la fouille du riche gisement de Kéo-Phay a été faite. Un crâne très fragmenté, étroitement apparenté à ceux de Pho-Binh-Gia, a été exhumé à Kéo-Phay et une seconde voûte crânienne a été recueillie à Khac-Kiem par Madeleine Colani. Le dépôt meuble, peu épais, encombré de blocs ne montra aucune stratification appréciable mais contenait un outillage de faciès pléistocène. Celui-ci comprenait cinq instruments subelliptiques ou amygdaloïdes de dimensions parfois réduites, quatre racloirs et quelques éclats. Deux véritables « coups de poing » en roche péridotique noirâtre à cassures irrégulières, y sont identiques par leurs contours et proportions aux pièces chelléennes les moins longues des alluvions inférieures des cours d’eau de l’Europe occidentale.

Les cavernes du Bac-son

Un biface présentait des côtés montrant une torsion accusée. Un autre moins massif, de contour très régulier, a conservé sur l’une des faces une partie de la croûte du galet dont il est tiré. Le troisième a tout son pourtour retouché avec habileté. Une seule face est taillée, la face opposée, formée par la surface érodée du galet, s’incurve à l’une des petites extrémités. Cette facture a déjà été observée sur d’autres instruments des cavernes du Bac-son, à Co-Kho notamment.

Le crâne humain de Kéo-Phay, très incomplet et fragmenté, (planche IV) a un caractère fortement accusé et un contour « dolichopentagonal », selon la terminologie de l’époque. Ce contour déterminé par la saillie occipitale, par le développement des bosses pariétales et, antérieurement, non par des bosses frontales accusées, les bosses frontales étant complètement effacées, mais par l’angle relativement peu ouvert, dont le sommet est formé par la crête temporale, séparant la fraction temporale du frontal de sa région antérieure. L’indice céphalique n’a qu’une valeur approximative, par suite de la destruction de la glabelle. Le front est extrêmement étroit. L’individu de Kéo-Phay est peut-être proche de ceux décrits par le docteur René Verneau[2].

A la station de Lai Ta

Le capitaine Etienne Patte, attaché au service géologique, réalisa quelques annotations sur les crânes de Pho-Binh-Gia et de Combe-Capelle (Dordogne)[3].

Station de Lai-Ta : A 400 mètres, au sud de la route de Dong-Mo à Van-Linh, à environ 6 kilomètres de cette localité, la grotte de Lai-Ta forme un couloir d’érosion, long de 50 mètres. L’ouverture la plus accessible est au Nord, à 10 m au-dessus des rizières. Fut découverte une lame peu épaisse, en rhyolite, ayant gardé sur l’une des faces une partie de la croûte érodée du nodule, selon la méthode d’économie de travail, si usitée, rendue fréquente par l’abondance des galets recueillis dans les cours d’eaux voisins. Elle présente une face éclatée et finement retaillée sur tout son pourtour[4]. Les grands côtés sont habilement régularisés par l’enlèvement de petites retouches.

Une roche non altérée

Un autre outil complexe, « fort curieux » leur est associé : « Cet outil emprunte, dans sa facture, à l’industrie paléolithique et à l’industrie néolithique, associant à un racloir de style pléistocène une hache à large tranchant poli. Fait en cornéenne, roche se prêtant assez bien à la taille, de contour subrectangulaire large, sa largeur égale environ les trois quarts de sa longueur. Peu épais, d’épaisseur égalisée sur presque toute l’étendue des faces par le départ de grands éclats, il est façonné en racloir sur son côté convexe. D’une remarquable symétrie bilatérale, les extrémités de ce côté s’abaissent sous la même longueur, depuis la partie centrale surélevée. Un des petits côtés de cette pièce a reçu un polissage régulier sur les deux faces. Les surfaces polies montrent le même degré d’altération, la même décoloration que toutes les parties taillées. Cette décoloration par perte de substance se reconnaissant nettement, par contraste, avec une cassure récente au tranchant, découvrant la roche non altérée, d’un gris bleuâtre très foncé, dont le ton se détache nettement au milieu de la couleur gris clair de toute la surface. C’est exactement ce que nous avons observé sur des instruments amygdaloïdes de Vo-Muong et de Con-Ké, notamment, pour lesquels le polissage d’une extrémité semble contemporain, à peu près, de la taille. »[5]

Les autres éléments remarquables dans la grotte furent :

- des haches au tranchant poli seul ;

- des pilons et écrasoirs ou molettes à main, pierre à cupules avec des galets schisteux à double impression représentant de véritables armes contondantes ;

- une faune avec gastéropode, deux lamellibranches, ornements supposés ont été trouvés. Un lamellibranche de parure, du genre Arca Linné dont le crochet est brisé, peut-être intentionnellement, a été déterminé par Henri Mansuy après examen de la figure de arca granosa donnée par le traité de conchyliologie de Paul Fischer[6]. La provenance de cet Arcidae est alors supposée être l’Australie. Il n’y avait alors aucun renseignement relatif à l’extension géographique de cette espèce sur le littoral Extrême-oriental. S’en assurer, est essentiel du point de vue de l’étendue des relations et des déplacements des troglodytes indochinois ayant vécu au Néolithique.

Station de Bang-Mac : La petite grotte de Bang-Mac n’a produit qu’un pauvre mobilier archéologique.

Station de Khac-Kiem : Dans cette grotte a été découvert un crâne dont la description particulièrement minutieuse a été faite dans un mémoire du service de géologie[7] : il ne subsistait de ce crâne que l’occipital presque entier, le pariétal gauche fracturé postérieurement, une petite fraction attenante du pariétal droit, le temporal gauche, la moitié gauche postérieure du frontal.

Note complémentaire sur deux instruments en pierre polie provenant de l’île de Tré[8].

Dans la baie de Nha-Trang, non loin du village de Bich-Dam, au sud du Vietnam, ces instruments y ont été trouvés. Ils étaient peut-être destinés à des travaux agricoles ou étaient des éléments votifs entrant dans la pratique rituelle de culte disparu. Ce sont des haches à tenons d’emmanchement avec tranchant obtenu par un biseau sur l’une des faces. Leurs dimensions sont inusuelles.

En tout état de cause, ils sont d’une grande beauté. La perfection de leur facture permette de les attribuer aux derniers temps du Néolithique en Extrême-Orient méridional, sans doute vers l’époque de l’apparition du bronze. Ces grands instruments non usagés sont en serpentine et datent peut-être du commencement de la Proto-histoire.

En 1925, dans le Bulletin de l’Ecole française d’Extrême-Orient (BEFEO n° 25), Charles Robequain déclare[9] : « Depuis 1904, date à laquelle nos connaissances sur la préhistoire de l’Indochine française sont exposées dans les mémoires de la Mission Pavie[10], une série de découvertes, dues à la persévérance de quelques savants, rares mais enthousiastes, membres du Service de Géologique de la Colonie, ont jeté quelques lueurs nouvelles dans ce domaine à peine exploré…

Le néolithique n’est pas homogène partout

Ce sont les fouilles conduites avec une rigoureuse méthode dans les dépôts des cavernes qui ont permis les observations les plus neuves et les plus fécondes …toutes ses découvertes ont conduit M. Mansuy a des conclusions … qui montrent bien que le néolithique n’est pas homogène partout, …Ce savant ne dissimule pas les incertitudes qui subsistent, mais déjà les découvertes sont grosses de promesses, elles suscitent le ferme espoir de reculer bientôt plus loin, plus haut dans le passé, la présence de l’homme en Indochine. »[11]

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

Didier Mansuy

NOTES

[1] D’après Henri Mansuy, Mémoires du service Géologique de l’Indochine. Volume XII. Fasc II. Contribution à l'étude de la Préhistoire de l'Indochine et VI. Stations préhistoriques de Kéo-Phay (suite), de Khac-Kiêm (suite), de Lai-ta et de Bang-Mac, dans le massif calcaire de Bac-son (Tonkin). Note sur deux instruments en pierre polie provenant de l'île de Trê (Annam), 1925.
[2] R. Verneau. Les crânes humains du gisement préhistoriques de Pho-Binh-Gia (Tonkin). L’Anthropologie. p. 549. Fig. 2, p. 552. Fig. 4, p.p. 558, 559.
[3] Birkner. Die Rasen und Volker der Menschheit Munchen. 1913. Pl. 10, fig. b et c.
[4] Ce type de taille peut faire penser au « couteau suisse » multi usage.
[5] H. Mansuy. Mem. Serv. géol. de l’Indochine. Vol. XII. Fasc. I. 1924.
[6] Paul Fischer, Manuel de Conchyliologie et de Paléontologie conchyliologique, pl. XVII, fig. 10, 1887.
[7] Mémoires du service Géologique de l’Indochine. Volume XII. Fasc II. Contribution à l'étude de la Préhistoire de l'Indochine. et VI. Stations préhistoriques de Kéo-Phay (suite), de Khac-Kiêm (suite), de Lai-ta et de Bang-Mac, dans le massif calcaire de Bac-son (Tonkin).  Note sur deux instruments en pierre polie provenant de l'île de Trê (Annam), 1925.
[8] Déposés au service géologique par les soins de monsieur le capitaine Marchand, attaché au service géographique.
[9] Charles Robequain (1897-1963). Agrégé d'histoire-géographie, spécialiste de l'Extrême-Orient. Enseignant détaché à l'École française d'Extrême-Orient (1924-1926) puis professeur de géographie à la faculté des lettres de Paris, université de la Sorbonne.
[10] Mission Pavie (Indochine 1879-1895). Etudes diverses III. Recherches sur l’histoire naturelle de l’Indochine orientale. Anthropologie. p :1-40 (avec bibliographie des travaux antérieurs).
[11] Se rapporter à l’article de MM. Boule et Verneau. L’Anthropologie XXXV, n° 162. 1925. p : 47-62 sur « Les récentes découvertes préhistoriques en Indochine ». Selon Ch. Robequain « Le docteur Verneau y rend un hommage mérité aux travaux et à l’œuvre remarquable de M. Mansuy. A cet hommage l’Ecole française d’Extrême-Orient s’associe entièrement. »

 

A Lire Aussi
INDOCHINE - ARCHÉOLOGIE: Henri Mansuy, explorateur du néolithique au Tonkin en 1925
BIRMANIE - POLITIQUE: Une population révoltée, un pays tétanisé par la violente répression de 1988
THAÏLANDE - MÉMOIRE: Le roi Rama X, une éducation militaire australienne
BIRMANIE - HISTOIRE: L'anniversaire d'Aung San, père de Aung San Suu Kyi, célébré à Rangoun
INDOCHINE - LITTÉRATURE: Reginald Campbell et la Thaïlande des années 30
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 1/03



Évènements Birmanie
BIRMANIE - POLITIQUE: «Everything will be ok», le tee-shirt martyr
BIRMANIE - POLITIQUE: L'horreur est désormais dans les rues du pays
BIRMANIE - POLITIQUE: L'art Birman milite aussi contre la dictature
BIRMANIE - POLITIQUE: Face au peuple, l'armée birmane a besoin d'alliés
BIRMANIE - POLITIQUE: Amnesty International s'alarme de l'usage de la force
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les réseaux sociaux, l'arme de la contestation massive - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Vers une division du mouvement pro-démocratie entre manifestants et partisans d'un compromis ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouvelle accusation de lèse majesté contre une députée d'opposition - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouveau rapport sur le harcèlement des militantes pro-démocratie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Astra Zeneca au risque de la polémique «royale» - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les réseaux sociaux, l'arme de la contestation massive - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Vers une division du mouvement pro-démocratie entre manifestants et partisans d'un compromis ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Un observateur du royaume nommé....Thaksin Shinawatra - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Suthep, la prison et les règlements de compte - Gavroche
THAÏLANDE - DÉFENSE: En surnombre, les généraux Thaïlandais priés de quitter l'uniforme - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Case prison pour Suthep, le tombeur de Yinluck Shinawatra - Gavroche
Coronavirus
ASIE DU SUD-EST - CORONAVIRUS: En avance sur la quarantaine, en retard pour les vaccins - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: 150 millions de doses de vaccins bientôt commandées - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: La solution sera le passeport vaccinal, mais quand ? - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Anutin Charnvirakul, un ministre de la santé désormais vacciné - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Une assurance Covid désormais indispensable pour entrer dans le pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les chauves souris thaïlandaises attirent les scientifiques dans les grottes - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Nouveau foyer infectieux détecté à Phnom Penh dans un «centre de divertissement» - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 20 février - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Réouverture prévue lundi de 54 provinces au lieu de 35 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 13 février - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: En vélo et en français sur les routes thaïlandaises... - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Ouvrir les frontières thaïlandaises au 1er juillet ? La mobilisation est lancée - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: 21 jours, 14 jours, 7 jours...La quarantaine anti-Covid en question - Rapide Visa
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille, Eric nous fait découvrir les abords de «la rose du nord» - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les crypto-monnaies, futur moyen de paiement touristique - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Après la Covid 19, ne plus croire aux commentaires en ligne ? - Gavroche
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille avec Eric...au Wat Pha Lat - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Se rendre en Thaïlande sans «motif impérieux» ? Oui, c'est possible - Rapide Visa
PHILIPPINES - TOURISME: Pampanga, royaume de la mangrove dans l'archipel - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Passeports vaccinaux vs quarantaine obligatoire, la bataille continue - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - ENVIRONNEMENT: La déforestation à Prey Lang dénoncée par Amnesty International
CAMBODGE - POLITIQUE: L'Union européenne dénonce l'acharnement judiciaire contre l'opposition
CAMBODGE - POLITIQUE: L'internet sous haute surveillance dans le royaume
CAMBODGE - POLITIQUE: Hun Sen, un homme fort toujours confronté à la soif de changement
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Attirer les investisseurs étrangers devient de plus en plus compliqué
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14