Rédaction | Gavroche | 26/11/2020
Ailleurs en Asie / Actu  

ASIE DU SUD-EST - JUSTICE: La peine de mort, toujours populaire en Asie

Onze pays de la région Asie-Pacifique ont fait partie de la petite minorité qui a voté contre une résolution des Nations unies s'opposant à la peine de mort. Le 17 novembre, 120 États membres des Nations unies ont voté en faveur d'une résolution de la Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations unies réitérant un appel à un moratoire sur l'application de la peine capitale. Seuls 39 pays ont voté contre la résolution dont 11 pays de la région Asie-Pacifique l'ont fait : Afghanistan, Brunei Darussalam, Chine, Inde, Japon, Maldives, Corée du Nord, Pakistan, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Singapour et Tonga.

"Il n'est pas surprenant que parmi les gouvernements qui ont voté contre un moratoire sur la peine de mort figurent certains des plus grands violateurs de droits dans le monde", a déclaré Phil Robertson, directeur adjoint pour l'Asie de Human Rights Watch. "Le fait que 11 gouvernements d'Asie et du Pacifique aient voté contre la résolution des Nations unies, dont beaucoup procèdent encore à des exécutions, montre à quel point la région doit aller loin pour développer des systèmes judiciaires respectueux des droits de l'homme".

39 pays, un front du refus

Les pays qui votent en faveur du moratoire doivent prendre d'urgence les mesures nécessaires à l'abolition de la peine de mort, et doivent faire pression sur les 39 pays qui ont voté contre la mesure pour qu'ils instaurent un moratoire sur les exécutions. Human Rights Watch s'oppose à la peine de mort en toutes circonstances en raison de sa cruauté inhérente.

L'appel des États membres de l'ONU en faveur d'un moratoire neutralise effectivement un amendement à la résolution que Singapour a introduit au nom de 33 pays - dont beaucoup en Asie - qui affirme le "droit souverain de tous les pays de développer leur propre système juridique, y compris de déterminer les peines légales appropriées".

Les femmes, groupe vulnérable

La résolution va plus loin que les versions précédentes. Pour la première fois, les femmes ont été reconnues comme un groupe vulnérable soumis à l'application discriminatoire de la peine de mort. Les groupes défavorisés et minoritaires ont de nouveau été reconnus comme étant représentés de manière disproportionnée parmi les condamnés à mort. La résolution a soulevé des préoccupations concernant l'utilisation de la peine de mort contre les enfants, en particulier la nécessité de restreindre l'application de la peine de mort lorsque l'âge d'un individu ne peut être déterminé.

Les résolutions précédentes demandaient aux gouvernements d'être transparents sur la peine de mort en publiant des informations sur l'âge, la race, le sexe et la nationalité des personnes dans le couloir de la mort, y compris le nombre de personnes condamnées, en attente d'exécution, et celles dont la peine a été commuée en appel. Les gouvernements asiatiques qui appliquent encore la peine capitale ont fait preuve de peu de transparence en ce qui concerne les statistiques sur la peine de mort, a déclaré Human Rights Watch.

Le Bangladesh, la Malaisie, l'Indonésie et le Sri Lanka comptent également un nombre croissant de détenus dans le couloir de la mort, tandis qu'à Singapour, il y aurait 50 personnes dans le couloir de la mort qui ont épuisé tous les recours.

La Chine, plus grand bourreau du monde

Il est largement admis que la Chine est le plus grand bourreau du monde, suivie par l'Iran. Dui Hua, une organisation non gouvernementale qui suit les statistiques sur la peine de mort en Chine, estime que 84 000 exécutions ont eu lieu en Chine entre 2002 et 2018, bien que les chiffres semblent être en baisse significative depuis une décision de 2007 permettant à la Cour populaire suprême de revoir toutes les condamnations à mort. Le nombre exact de condamnations à mort exécutées en Chine est inconnu et reste un secret d'État.

Il n'a pas été possible d'obtenir des chiffres précis pour la Corée du Nord, le Vietnam et le Laos. Human Rights Watch a documenté des exécutions publiques en Corée du Nord, en particulier dans les camps de prisonniers politiques (kwanliso). Bien que les exécutions soient considérées comme un secret d'État au Vietnam, le ministère de la sécurité publique a signalé début 2017 que les autorités ont exécuté 429 personnes entre 2013 et 2016.

La Malaisie, qui a voté en faveur du moratoire, détient environ 1 324 personnes dans le couloir de la mort. En octobre 2018, le gouvernement malaisien a imposé un moratoire sur les exécutions et a annoncé son intention d'abolir la peine de mort. En mars 2019, cependant, il a fait marche arrière.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
INDONÉSIE - SÉISME: Une fois de plus, la terre a tremblé vendredi dans l'archipel
CAMBODGE - EUROPE: L'aide au développement, malgré les sanctions
CAMBODGE - POLITIQUE: Amnesty International brosse un tableau amer des libertés dans le royaume
VIETNAM - HIVER: Les sapins vietnamiens et laotiens sont blancs...comme neige
INDONÉSIE - BALI: Les hôtels exigent davantage d'aide
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 11/1



Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - FRANCE: A nouveau, le regard d'Arte sur la crise politique Thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: #FreeYouthThailand, offensive de la jeunesse contre des symboles contestés - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: L'ONU s'interroge sur le délit de «lèse majesté» - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Voici les visages des accusés de Lèse majesté - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'ONU prise dans le piège des protestations - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 23 militants accusés du crime de lèse majesté - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - FRANCE: A nouveau, le regard d'Arte sur la crise politique Thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - RÉTROSPECTIVE: Une année 2020 en images avec Thai PBS - Gavroche
THAÏLANDE - VŒUX: Que va dire Sa Majesté Rama X pour le nouvel an ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Au club des correspondants étrangers, la jeunesse thaïlandaise lève les trois doigts - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: #FreeYouthThailand, offensive de la jeunesse contre des symboles contestés - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: L'ONU s'interroge sur le délit de «lèse majesté» - Gavroche
Coronavirus
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 15 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les hôtels exigent davantage d'aide - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Qui sont les individus contaminés par la Covid-19 ? - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Un universitaire dénonce la «mafia» du Covid - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: L'heure des vaccins a sonné dans le royaume - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 10 janvier - Gavroche
ASIE - CORONAVIRUS: Le passeport immunitaire peut triompher de la pandémie - Rédaction
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Nouvelles restrictions sanitaires dans les provinces «contaminées» - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Province par province, l'état du verrouillage sanitaire thaïlandais - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
PHILIPPINES - TOURISME : Un pays aux mille paysages - Gavroche
CAMBODGE - TOURISME: Kampot, sanctuaire cambodgien bientôt défiguré - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Plus question de faire peur aux étrangers avec la Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : une halte à Prachuap Khiri Khan - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME - Koh Kret, une bouffée d’air ! - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Subventions et corruption dans le royaume, épisode 2 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Un retour touristique à la «normale» ? Pas avant mars 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : France Télévision, pour cette fin 2020, vote pour l'île de Koh Lipe - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Visiter le royaume sans visa pour un court séjour est de nouveau possible - Rapide Visa
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - LIVRE: Rohingyas, de la fable à la réalité
BIRMANIE - ÉCONOMIE: Tableau de bord économique birman au début décembre 2020
BIRMANIE - HISTOIRE: L'université de Rangoon a 100 ans, et célèbre le symbole du paon
BIRMANIE - HISTOIRE: Il y a dix-huit ans, la mort du Maréchal Ne Win
BIRMANIE - POLITIQUE: Le parti de l'armée refuse de reconnaitre les résultats des législatives
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - EUROPE: L'aide au développement, malgré les sanctions
CAMBODGE - LIVRE : « Mémoire d'une guerre oubliée », le testament jamais publié de l'ancien chef d'état-major de Lon Nol !
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Le pétrole du golfe de Siam, futur eldorado cambodgien
CAMBODGE - TOURISME: La quarantaine cambodgienne, elle aussi impossible à éviter
CAMBODGE - AGRICULTURE: Nouveau projet de loi pour encadrer le secteur agro-alimentaire
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14